mercredi 13 août 2008

Tiens, voilà du béton !


J'ai suivi la très bonne suggestion d'Angie : vous raconter mon bétonnage capillaire. Quatre jours de shampooings plusieurs fois par jour pour parvenir à refaire passer une brosse la au milieu.

J'avais envie de me détendre aujourd'hui, vu qu'au boulot, je suis un peu à cran ( voir illustration, ahem. Ma &&&****!!! de collègue outre manche est déchaînée ces temps ci ).

Moi je suis vraiment une gentille fille ( ok, avec le module humour noir) mais j'ai nourri tout l'après midi des pensées peu glorieuses à base de cuillères à évider les melons tranchantes ET rouillées. J'avais bien besoin de me changer les idées. Bref, parlons du jour ou m'a changé les cheveux en gilet pare balle. et précisons tout de suite que je n'aime pas qu'on me tripote les cheveux ( sauf chéri !) , je suis assez sensible pour ça.

Je refaisais une fête, redescendue dans le sud, à l'occasion de mon mariage, pour la famille qui n'avait pas pu se déplacer. Alors, jolie robe et belle aigrette de plumes disait joli chignon... J'ai juste dit à la coiffeuse " Tu me fais un chignon sympa, pas chichiteux..." Ehhhh ben non. Déjà, elle m'a fait une mise en plis. A l'ancienne. Avec rouleaux et clous plantés dedans ( et je dis bien clous !) Un croisement entre Rika Zarai et Mafalda...Evidemment, ça tirait tellement mes cheveux, que j'en avais les larmes aux yeux, et j'étais censée dormir dessus. ( Ben quoi, vous non plus les filles, vous ne rêviez pas d'une trépanation par épingle à cheveu ? ) J'ai tout viré dès mon retour chez moi.

Le lendemain matin, de bonne heure de bonne humeur, le brushing bouclage...J'avais l'impression qu'elle tirait dessus comme un chalutier tire sur ses filets. Aieuuuuh ! Protestations de ma part. Soupirs du sien. Vint le moment de la fixation. Oui, les gens, elle a vaporisé de la laque sur moi pendant 5 min non stop ( au moins !)

Et maintenant, sous vos yeux impatients, et ébahis........Les cheveux qui pourraient servir de gilet pare balles :


Je précise que sur la troisième photo, on avait déjà enlevé toutes les épingles à l'arrière...Et je ne vous dis pas le mal de crâne post chignon !!!

6 commentaires:

nemo a dit…

Oooohhh, j'avais vu ces photos sur ton flickr !!! Je me demandais ce que c'était que ces cheveux collés !
Boudiouuuuuuuuuuuuuu !!
Je comprends les pensées de torture à la petite cuillère rouillée, lol lol lol !!!

glossframboise a dit…

Eh ben dis donc, ma pauvre!
N'empêche, le malheur des uns fait le bonheur des autres! Ton article et les photos m'ont fait bien rire!

marieaunet a dit…

krkrkrkr ben il risquait pas de s'envoler ton chignon! en effet ça a l'air d'être en béton armé!! comment ça a du te faire du bien quand tu as tout enlevé et que le jet d'eau est passé sur ta tête!!!

La princesse a dit…

nemo : oui, on a immortalisé le démontage de l'échafaudage capillaire. On allait bien garder une petite photo du jour ou mes cheveux ont défié la loi de la gravité ;p ?

gloss framboise : t'as bien eu raison:) !
mieux vaut en rire, même si quand j'ai essayé de les brosser au début, j'ai pas franchement rigolé...

marieaunet : et ça s'est passé pas très loin de chez toi, hinhin :D

Candy a dit…

t'es juste overhyper hype regarde:
http://community.livejournal.com/foto_decadent/1795455.html#cutid1

La Princesse a dit…

Mon dieu, me voilà stupéfaite devant tant de hype. Et dire que mes photos datent de plus d'un an. Je suis tellement à la pointe de l'avant gardisme et de la hypitude, que je n'en suis même pas au courant ;p

J'avoue que j'ai du mal à choisir entre le berger allemand et le labrador...