vendredi 9 mai 2008

Comment je me suis dandinée comme jamais en concert...

Pour faire simple, disons que Portishead sur scène hier soir, c'était un énorme orgasme musical. Je développe le concept, ou tout le monde suit ?

La voix de Beth Gibbons a beau l'air avoir fragile et étherée, ce serait plutôt du genre implacable qui prend aux tripes et ne vous lâche plus. L'amie avec qui j'étais aurait préféré que le public et le groupe s'investisse un peu plus sur les titres du dernier album, et elle n'avait pas tort. En ce qui me concerne, la groupie inside était comblée.

( J'ai chanté, remué et TOUT. La faute à l'illustre inconnue d'a coté qui s'est roulé 4 ou 5 cigarettes qui font rire sur la durée du concert. Bucolique en fait ce concert, un vrai champ de farigoulette)

Je pense consacrer une note entièèère à leur première partie, et aux premières parties en général, il y a avait du dossier ! On l'avait bien mérité ce concert, avec une première partie aussi épouvantorrible et abominaffreuse. ( comment ça teasing de m****e ? )

9 commentaires:

Sophie Richardoz a dit…

Ouais si la première partie c'était la même que la notre, pas de pot.

salegamine a dit…

C'était qui la première partie?

La princesse a dit…

sophie : c'était la même! qui les a choisis, vaut mieux pas savoir

Sale gamine :demain tu sauras tout sur l'atroce première partie :)

fanette a dit…

HEy, quelle chance !!!

Se a dit…

Argh j'adore portishead... et sur scène ça doit vraiment être quelque chose...

Angie a dit…

Ouais, un concert de Portishead ça doit être quelque chose.

La princesse a dit…

oui, c'était vraiment génial, je suis vraiment contente d'avoir pu assister à ce concert. ( et pour que je bouge en concert,vraiment, faut y aller ;) ! )

Crazy Li a dit…

J'adore Portishead, mais ils ne viennent pas par ici :( Je me repasse le dvd pour un petit lot de consolation.

La Princesse a dit…

crazy li : j'ai aussi le DVD du concert au Roseland à NY, mais l'ambiance de ce concert était complètement différente. Plus électrique, industrielle...Ils ont vraiment réussi à rester eux mêmes en faisant quelque chose de très différent !